Une femme de lettres autrichienne dans l'Histoire : Ilse Aichinger (1921-2016)

Sandie Attia

 

Ilse Aichinger aurait eu cent ans le 1er novembre 2021. Très célèbre dans les pays de langue allemande, elle reste peu connue en France, malgré la traduction d’une partie de son oeuvre.
Conçue à l’Université de La Réunion à l’occasion de ce centenaire, cette exposition présente pour la première fois au public réunionnais cette femme de lettres dont le destin peut intéresser historiens, germanistes, littéraires ou simples curieux.
L’exposition propose de parcourir la vie et l’oeuvre de cette femme dont le destin est indissociable de l’Histoire européenne du XXe siècle : la vie de la jeune « demi-juive » sous le nazisme, l’exil de sa soeur jumelle en Angleterre, la déportation d’une partie de
sa famille, mais aussi son oeuvre littéraire protéiforme, des débuts de la jeune femme de vingt-cinq ans aux chroniques de l’octogénaire viennoise qui aimait tant observer ses contemporains ou disparaître dans les salles de cinéma.
Outre les publications déjà connues, ce sont surtout de nombreux documents inédits, conservés aux archives de Marbach, dans la famille et chez des proches d’Ilse Aichinger, qui constituent le coeur de l’exposition : le journal intime de la jeune fille lors de l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie, sa correspondance avec sa soeur jumelle, des manuscrits, des dessins et des photographies originales brossent un portrait vivant et touchant d’une femme de lettres marquée par son siècle – et qui y a aussi indéniablement laissé sa marque.

Sommaire (PDF)
Couverture et 4e de couverture (PDF)
Presses Universitaires Indianocéaniques, 2021, collection "Carnets et regards", 124 pages, format : 20x20 cm
ISBN : 978-2-490596-39-3 — ISSN (en ligne) : 2824-25-64 — ISSN (imprimé) : 2778-2638
Prix public : 16 euros
Commander la version imprimée
Commander la version numérique (non disponible pour le moment)