La Réunion-Madagascar : une histoire connectée dans l'océan Indien (années 1880-1970)

Pierre-Eric Fageol et Frédéric Garan

 

Si proches et si éloignées à la fois, Madagascar et La Réunion entretiennent des rapports complexes autour d’un destin colonial en partie partagé fait de dépendances et de complémentarités. Cette relation privilégiée s’explique par les liens tissés entre les acteurs du système colonial que sont notamment les membres des sociétés savantes de La Réunion ou les volontaires des bataillons militaires réunionnais qui ont participé à la conquête de la Grande Île selon le principe de la « Colonie colonisatrice ». Cette influence réciproque concerne également les flux de populations avec le départ de Réunionnais qui espéraient fonder à Madagascar une nouvelle vie tout à la fois empreinte de nouveauté et d’exo-territorialité, mais aussi l’arrivée à La Réunion d’engagés malgaches pour répondre au besoin criant de main d’oeuvre. En toile de fond se joue également une concurrence coloniale entre les administrations et les élites des deux îles que les projets d’établissement d’une France Orientale Française mettent en évidence. Les rapports que ces deux colonies entretiennent avec la métropole déterminent le cadre de leurs interactions. Les liens s’inscrivent enfin dans des contextes qui dépassent le seul cadre local pour s’ouvrir sur des perspectives plus globales. Le positionnement des deux îles durant les deux conflits mondiaux questionne ainsi des stratégies coloniales qui échappent le plus souvent à la volonté des acteurs. Ce travail reprend en partie des recherches menées dans le cadre de projets éditoriaux divers dont la cohérence fait désormais sens au sein de cette publication.

Sommaire (PDF)
Couverture et 4e de couverture (PDF)
Presses Universitaires Indianocéaniques, 2021, 358 pages, format : 15x22 cm
ISBN : 978-2-490596-51-5
Prix public : 16 euros
Commander la version imprimée
Commander la version numérique