Les Marrons par Louis Timagène Houat

 

Réédition de Raoul Lucas

 

« Et cette goutte de lait tomba et s’étendit sur tout le lac de sang, qui aussitôt changea de consistance, de teinte et de forme ; il devint un sol couvert d’arbres et d’animaux, un pays accidenté, riche et fertile, pays où il n’y avait ni de conditions parmi les habitants, où tous ils étaient libres ; où loin de chercher à se faire la guerre, à s’esclaver, à s’en détruire, ils paraissaient au contraire heureux de se rencontrer, heureux de se voir égaux, de s’aimer, de s’unir et de s’entr’aider ».


C’est en 1844, à Paris, que Louis Timagène Houat, né à Saint-Denis (île Bourbon) en 1809, publie Les Marrons, premier roman réunionnais et grand récit de la promesse d’une aurore pour une société qui se débat dans les affres de l’esclavage.

Sommaire (PDF)
Couverture et 4e de couverture (PDF)
Presses Universitaires Indianocéaniques, 2021, collection "Fictions", 104 pages, format : 13x20 cm
ISBN : 978-2-490596-87-4 — ISSN (en ligne) : 2824-2696
Prix public : 11 euros
Commander la version imprimée
Commander la version numérique