Le sport à La Réunion XIXe-XXIe siècles

Pouvoirs, réseaux, identités

 

Évelyne Combeau-Mari

Cet ouvrage qui recouvre une vingtaine d’années d’analyses et d’approfondissements souhaite, à l’aune de cette dynamique de recherches, produire une nouvelle synthèse sur l’histoire du sport à La Réunion. Il se compose d’approches ou de réflexions qui ont pu être élaborées dans le cadre de colloques ou de congrès nationaux et internationaux et qui prolongent notre thèse initiale. L’île de La Réunion est singulière par sa position géographique, par sa population, par son histoire. « Vieille colonie française », le territoire accède pleinement à la République en devenant « département d’outremer » par la loi du 19 mars 1946. Le questionnement, centré sur le sport comme objet de recherche, permet de mettre en évidence d’une manière particulièrement éclairante les résistances, les difficultés, les déceptions mais aussi les attentes, les espoirs et les réalisations de cette entreprise d’intégration et d’acculturation. Autour d’une trame chronologique, qui débute par la greffe du sport anglo-saxon dans les îles Mascareignes à la fin du XIXe siècle, l’ouvrage parcourt le XXe siècle pour aborder des pratiques sportives très actuelles relevant de l’histoire du temps présent. Ainsi, au regard de notre problématique majeure – la place des activités physiques dans les processus de colonisation et de décolonisation – le sport peut être observé comme pratique sociale, comme institution dans le champ politique, comme événement ou compétition, comme espace de revendications identitaires, comme moyen de formation et d’éducation, comme champ d’acteurs, sportifs et dirigeants, comme loisir associé au tourisme, ou bien encore comme argument du discours éducatif, social, politique… L’étude illustre trois thématiques majeures qui traversent l’histoire de La Réunion : celle du, des pouvoirs, celle des réseaux et enfin celle de l’identité.
Parmi les nombreuses pistes qui s’ouvrent aux chercheurs dans le domaine fécond de l’histoire culturelle, cet essai appréhende quelques clés de lecture des fonctions du sport dans nos sociétés contemporaines.

Sommaire (PDF)
Couverture et 4e de couverture (PDF)
Presses Universitaires Indianocéaniques, 2020, 324 pages, format : 15x22 cm
ISBN : 978-2-490596-42-3
Prix public : 16 euros
Commander la version imprimée
Commander la version numérique